DEPOT DE LA GUERRE

Jouer à des wargames "classiques" avec des figurines


" Parfois je pense que la guerre est la façon qu’a Dieu de nous enseigner la géographie. " Paul Rodriguez

  Amateur du jeu de guerre sous toutes ses formes depuis très longtemps, passionné d’histoire et de cartographie, propriétaire d’une boutique spécialisée (jeux de rôle, wargames, figurines …) pendant seize ans, j’ai consacré beaucoup de temps à mettre au point et à fabriquer des champs de bataille. En effet, pourquoi passer tant de temps à peindre de magnifiques armées si c’est pour les faire manœuvrer sur de la moquette…

  Puis au fil du temps, après avoir essayé de nombreuses règles et échelles de figurines sans être vraiment satisfait, j'en suis venu à adapter plateaux de jeu et figurines à mes wargames "classiques"(cartes et pions en carton) préférés.

 Pour agrandir les images, cliquez dessus avec la souris.

"En 1688, Louis XIV et Louvois créent le Dépôt de la Guerre. Chargé tout d’abord de conserver les archives produites par le secrétariat d'Etat à la guerre, il va jusqu’à sa dissolution après la défaite de 1870, collecter un grand nombre de documents provenant de sources différentes (dons, achats, prises de guerre), mener des études à partir de ces documents en vue de la formation des officiers ; et même réaliser de grands travaux de cartographie. Les cartes et plans y ont donc occupé une place prépondérante."

  Le niveau de détail du décor est étudié pour donner une vision aérienne et réaliste du champ de bataille. Les limites des principaux éléments de terrain sont clairement identifiables, ce qui donne une bonne compréhension de la géographie du terrain. Les différents éléments du décor (bâtiments, forêts, champs …) sont suffisamment résistants et plats pour permettre le passage intensif des troupes.



   Les trois échelles de terrain que j'ai choisies sont compatibles avec la plupart des wargames. Les cartes sont géomorphiques. Les hexagones mesurent 4cm de bord à bord, suffisant pour pouvoir respecter les limites d'empilement.

   Pour les pions et marqueurs, j'utilise différentes marques et échelles de figurines. Sur la photo ci-contre, on peut voir de gauche à droite du 2mm Irregular napoléonien, du 3mm IIeme GM Oddzial Osmy distribué par Pico Armor, du 6mm IIeme GM Heroics & Ross.



Ci-dessous, mes différents sets de pions (encore incomplets): front de l'est 42/45 et France /Autriche époque napoléonienne. En projet: armée russe napoléonienne, et set de pions époque médiévale pour jouer à la règle "au fil de l'épée" de Frederic Bey.


  Pour le transport et le stockage, j'ai fabriqué des mallettes adaptées. Les socles des figurines sont magnétiques, le fond des boites est metallique.